Like a melody, 3 avril 2017

Pauline H. Albums, Chroniques

 

Aujourd’hui parlons de Polaroid3, groupe qui nous vient de Strasbourg et composé de Christine (chant), Christophe (guitare, synthé) et Francesco (batterie). Venus du jazz, ils nous proposent un son qu’ils définissent comme trip-pop, et ça leur colle vraiment bien. Le trio nous offre son premier album « Rivers », et sa musique troublante et intense.

‘A Word Is Dead’ nous permet de découvrir la voix profondément jazzy et envoûtante de Christine. On est d’abord apaisé, la musique coule de source. Le travail fait sur les cordes, et surtout sur les harmonies avec la voix, sont planantes, et les percus subtiles s’accordent parfaitement à l’ensemble.
‘Kate’ approfondit la touche electro du trio. Le titre nous enveloppe de douceur mais bizarrement il s’en dégage également une certaine modernité.
Puis ‘Moonghost’ arrive avec une pêche qui fait plaisir à entendre, tout en restant dans la ligne directrice de l’album.
Et là ‘Rivers’ débarque et c’est le coup de cœur. Pour moi, le morceau le plus fort, à savourer avec le clip qui va avec, l’esthétique des images et l’ambiance qui s’en dégage se mariant en beauté pour un résultat tout en beauté.
‘You Must Go On’ est mitigé pour ma part, les sons et le phrasé sont plutôt déroutants, et l’étrangeté du titre n’en fait pas forcément un titre phare du disque (mais ce n’est que mon avis).
Sur ‘What A Wave Must Be’, on retrouve ces sonorités qui coulent et qui nous emmènent tranquillement à la chanson suivante.
‘The Sign Seeker’ est de nouveau assez déroutant, mais à la différence de ‘You Must Go On’, on se laisse plus facilement porter sur ses flots musicaux.
‘Invoke’, et son intro electro sympa, fonctionne vraiment vraiment bien. La rythmique est intéressante et le refrain est un gros point positif. Chouette morceau !
La très longue ‘Mitroviça Bridge’ et son intro d’une minute est plaisante et subtile. Le pont ça a beaucoup de significations, ça relie, et effectivement cette chanson nous relie intensément au groupe, à ses intentions, à ses convictions et à ses émotions.
‘Cachette’ conclut « Rivers » sur une note de mystère (qui colle très bien avec le titre pour le coup), qui soit vous donnera envie de stopper leur flux, soit de remonter leur rivière pour un nouveau plongeon avec eux.

Ce moment passé avec eux est agréable à souhait, la voix de la talentueuse Christine est irréprochable, avec un bon point pour les morceaux plus rythmés. Les textes poétiques et l’eau comme fil directeur font de « Rivers » un tranquillisant plutôt intrigant. Avec Polaroid3 on voyage c’est certain, mais peut-être que toutes les oreilles ne se laisseront pas si facilement aller à l’aventure. En tout cas une chose est sûre, on ne peut leur reprocher leur talent et leur originalité, qui font de Polaroid3 une vraie marque de fabrique avec un son reconnaissable sans problème. « Rivers » est sorti le 17 février dernier !

Ma sélection :
‘Rivers’
‘Invoke’
‘Mitroviça Bridge’

 

Pour retrouver Polaroid3 :
Website : https://www.polaroid3.com/
Facebook : https://www.facebook.com/infopolaroid3/
Twitter : https://twitter.com/infopolaroid3
Deezer : http://www.deezer.com/album/15129507
Youtube : https://www.youtube.com/user/infopolaroid3

 

 

Et le magnifique clip de ‘Rivers’ dont je vous parlais.

© 2021 POLAROID3

  • w-facebook
  • White SoundCloud Icon
  • White Twitter Icon
  • White YouTube Icon
  • White Vimeo Icon
  • 0007002435_21_edited

POLAROID3 est un groupe du COLLECTIF OH!