Culturopoing, 5 février 2017

L’album Rivers du trio alsacien Polaroid3 (Christine Clément, Christophe Imbs et Francesco Rees), semble à première écoute un objet un peu anachronique, renouant avec les charmes glacés de Massive Attack, une synthèse d’électronique, d’ambiances pesantes ou éthérées, et bien-sûr de voix Soul. Ici, c’est celle très malléable de Christine Clément qui se prête à toutes les mutations atmosphériques et musicales.

 

Des textures de cordes jouent en contrepoint avec les programmations électroniques pour composer les tonalités plus ou moins inquiètes des morceaux comme dans le prenant Moonghost. L’album compte quelques classiques du genre, mi-électro et mi-cordes classiques : les titres Rivers évidemment et You must go on, qui forment tous deux un excellent diptyque, pics et crescendo hypnotique de l’album.

 

La qualité des textures musicales et le soin apporté à la construction cinétique des chansons compensent le caractère a priori balisé du « revival » Trip-Hop. Le disque des Polaroid3 dépasse, grâce à ses finesse et densité d’écriture, l’exercice de style. Il se révèle et s’opacifie au fil des écoutes successives.

Les mélodies de Rivers s’apprécient immédiatement mais leurs charmes et mystères redoublent dans la durée.


Rivers de Polaroid3 (Oh! – Bloody Mary Records) – sortie le 17 février 2017 – www.polaroid3.com

Robert Loiseux

© 2021 POLAROID3

  • w-facebook
  • White SoundCloud Icon
  • White Twitter Icon
  • White YouTube Icon
  • White Vimeo Icon
  • 0007002435_21_edited

POLAROID3 est un groupe du COLLECTIF OH!